PGO Automobiles – Reel avec Aymeric Arthaud

aymerci-arthaud-pgo-reelLa saison des voileux ne s’arrête pas forcément en hiver.

C’est le cas ce week end, avec la 32ème Primo Cup qui regroupait 73 bateaux représentant neuf nations différentes.

Aymeric Arthaud sur un Diam 90, aux couleurs du Groupe Reel / PGO Autmobiles a fini 2nd après la 1ère manche.

Etant plus à l’aise au volant d’une PGO que sur un bateau, je ne vais pas m’étendre sur les détails de ces bateaux, de la course, des conditions climatiques, …. alors voici quelques infos prises sur le site Adonnante.com

 

 

Avec 20 nœuds d’ouest établis et une mer formée, les équipages ont assuré le show. A commencer par les quatre Diams 24od. A conditions idéales, support exceptionnel. Ces multicoques monotypes, véritables machines des mers, ont attiré les regards avec un parcours mouillé au plus près de la côte. Sur une coque, avec des manœuvres extrêmement sportives, ces bateaux super puissants ont littéralement plané et ont surtout offert au public de grands moments de voile. Pas besoin d’être fins connaisseurs pour apprécier toute la beauté de ces machines devenues bateau officiel du tour de France à la voile depuis 2015. Un support sur lequel le monégasque et vice-président du Yacht Club, Pierre Casiraghi, a navigué aux côtés de Gwen Riou, son co-équipier sur le VOR70 Maserati.

Mais ces belles conditions ont également profité aux équipages des J/70. Cette flotte, composée de 45 équipages dont 16 Monégasques, a été sans aucun doute la plus impatiente d’en découdre avec deux rappels généraux au compteur. Les couleurs du Yacht Club de Monaco ont largement été représentées dans le haut du tableau avec, Jacopo Carrain (Carpe Diem), président de la J/70 Monaco Class Association de son état, et surtout 1er au classement général provisoire de la série suivi du russe Mark Kaganskiy (Yanis). La présence en force de 13 équipages venus de l’Est, 11 Allemands, 5 Suisses et même d’un bateau du Manhattan Yacht Club n’aura pas réussi à bouleverser la domination monégasque avec sur la troisième marche, un autre sociétaire du Y.C.M. : Stefano Roberti.

Les Melges 20, troisième et dernière série de ce second week-end, sont eux aussi rentrés dans le vif du sujet. Au terme d’une manche très sportive, trois équipages russes se sont immiscés dans les quatre premiers. Mais le local Guido Miani, l’un des meilleurs mondiaux de la série et cinquième ce samedi soir, n’a pas dit son dernier mot et va tout donner ce dimanche pour le grand final. Que l’on soit clair, the show must go on !

Les régates peuvent ainsi être suivies à partir de différents points d’observation en Principauté : depuis la jetée Luciana, tout près du Yacht Club, des gradins de la nouvelle digue, du Fort Antoine, de la terrasse du Musée Océanographique ou encore depuis les Jardins du Casino.

Ils trépignaient d’impatience, ils n’ont pas été déçus. Les 300 concurrents des trois nouvelles séries monotypes engagés dans le second week-end de cette 32e Primo Cup – Trophée Credit Suisse ont eu de quoi faire ce samedi. 73 bateaux représentant pas moins de neuf nations différentes ont démarré leur régate sur les chapeaux de roue.

 

Vu sur … : Primo Cup 2016 – Ça plane pour euxAdonnante.com – Surfez sur l’Actualité Voile Sportive – Course au Large – America’s Cup – Voile Légère | Surfez sur l’actualité voile sportive

 

Crédits photos : © Stefano Gattini & Pure People

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *